La pêche de la carpe à la grande canne

La pêche de la carpe à la grande canne

Comme on me le demande très souvent, je vais profiter des colonnes de la page Deconinck pour expliquer mon choix de pêcher la carpe à la grande canne plutôt qu’à la batterie.

Mais pourquoi un tel engouement pour cette technique de pêche ? De mon côté, j’ai fait ce choix pour différentes raisons pratiques. La carpe au coup me permet d’exploiter tous les carpe-frederic-barbe petits étangs communaux que l’on trouve autour de Lille, plus besoin de faire cent bornes pour pêcher un coin tranquille et poissonneux. De plus, cette pêche me permet de rentrer tous les soirs, et même, de ne pêcher que quelques heures dans la journée, soit pour un coup du soir ou du matin. C’est idéal pour mes approches d’été ou par forte chaleur comme pour mes pêches hivernales que j’aime plus que tout.

Mais, comme vous vous en doutez, l’essentiel n’est pas là. C’est en pêchant à la grande canne que j’ai repris goût et je dirais même « contact » avec la carpe. Je parle bien ici du fait d’être directement en ligne avec le poisson, de ressentir immédiatement dans l’avant–bras puis le bras tous ses mouvements, déplacements, tentatives de fuite où de souchage. Ce mode de pêche décuple les sensations et à chaque touche, c’est un véritable bras de fer entre le poisson et moi qui commence : Je suis en direct avec les coups de tête rageurs et combatifs du poisson. Chaque carpe vend très chèrement sa mise au sec et dès mes premiers combats, j’ai tout de suite retrouvé des sensations que j’avais oubliées en pêchant à la batterie.img_0144-copier

De plus, tous les poissons (peu importe leur poids), me gratifient de combats tout en puissance, faisant exploser mon cerveau sous l’effet de l’adrénaline lors de chaque touche ou rush. Bien sûr, la course à la plus grosse prise, au record,  prédomine, mais chaque poisson apporte son lot de plaisir et de satisfaction. Si je devais résumer en
une phrase ce ravissement retrouvé, je parlerais de « pur bonheur et de pure sensation ».

photo-consultant

2 réactions au sujet de « La pêche de la carpe à la grande canne »

  1. A 100% d’accord.
    Je suis pêcheur occasionnel et pour moi, pêcher ce n’est pas capturer du poisson, c’est être capable de prendre toutes sortes de poissons, adapter sa ligne son amorce et son élastique, pourquoi ne sortir que des mémères. Je regrette la « carpodromisasion » de certains étangs. La pêche à la canne c’est de la technique. Il est toute fois toujours sympa de passer une nuit entre copains avec à la clé « Nessy ».

  2. superbe argument pour le développement de la pêche carpes à la canne au coup sensations bien expliquées et bien développées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *